Aucune notice dans le panier
Compte bibliothèque

Lots de littérature étrangèreBT lots litterature etrangere mini

Un choix de 12 lots, contenant chacun 50 à 60 romans traduits. Constitué de classiques des différentes époques et courants littéraires des pays présentés, chaque lot propose également un panel représentatif de la production littéraire contemporaine de ces pays.

[L']ingenieux Hidalgo Don Quichotte de la Manche

La littérature espagnole est restée pendant longtemps en France une des moins connue des grandes littératures. Paradoxe qui peut s'expliquer par la situation géographique d'un pays plutôt tourné vers l'océan, mais surtout par l'Histoire, l'Espagne étant restée longtemps, hormis quelques périodes, une nation anachronique où l'armée et l'Eglise jouent un rôle de premier plan, une nation qui, jusqu'en 1977, a résolument tourné le dos à l'étranger.


Après plusieurs siècles de domination arabe, le XVIème siècle, siècle d'or de la civilisation espagnole, est celui où l'Espagne prend le contrôle d'une grande partie de l'Europe et du monde à travers son empire colonial. Elle devient le terrain d'un foisonnement culturel intense, influencé par les courants philosophiques et artistiques de la Renaissance européenne. C'est l'apogée du théâtre de Lope de Vega, de la littérature mystique de St Jean de Croix ou Sainte Thérèse d'Avila, la naissance du roman moderne avec le Don Quichotte de Cervantes. Renversement de situation au XVIIIème siècle où l'influence de la religion s'accentue avec pour corollaire le rejet global d'une élite éclairée, qui bien souvent va devoir s'exiler, tandis que l'autorité nationale est réaffirmée. C'est le temps de l'obscurantisme absolu où la censure entraîne un appauvrissement de la création artistique et littéraire.

Il faudra attendre le XIXème siècle pour assister à la naissance d'une littérature romanesque avec des auteurs comme Clarin, Pardo Bazan, Valle Inclan. En 1898, l'Espagne est véritablement traumatisée par le perte de ses dernières colonies. En réaction, les jeunes auteurs de la « génération de 98 » (Blasco Ibanez, Perez Galdos entre autres), animés par un esprit de protestation, sont déterminés à sortir l'Espagne de son isolement culturel.

Dès le début du XXème va s'exprimer une nouvelle génération d'écrivains en phase avec le reste de l'Europe et regroupés sous le vocable de génération des 27. On y retrouve des auteurs comme Azorin, Gomez de la Serna. Ils ont tous connu l'Europe, fréquenté ses avant-gardes et apprécié le fonctionnement des démocraties française et anglaise. On assiste alors à une véritable effervescence littéraire qui va perdurer jusque dans les années trente. Puis la dictature de Franco anéantit cette richesse culturelle. La plupart des grands écrivains espagnols connaissent la prison, l'isolement, l'exil. Jusqu'en 1977, la culture espagnole vit et s'exprime hors de ses frontières.

Aujourd'hui, l'Espagne est loin d'avoir réglé ses comptes avec son passé mais une certitude demeure : malgré ou grâce à une imprégnation très forte des particularismes régionaux, expressions de revendications identitaires très marquées – si bien qu'il faudrait plutôt parler « des » littératures de l'Espagne, catalane, basque, galicienne, castillanne -, la littérature espagnole contemporaine est une des plus vivantes de ce début du XXIème siècle. Pour preuves, l'avènement du roman noir, chronique d'une société qui a dû réapprendre la liberté, et le nombre considérable de femmes qui ont su imposer leur voix. L'Espagne d'aujourd'hui se dit et se veut pluraliste, riche de ses différences, et sa littérature en est l'une des expressions les plus marquantes.

 

Tous les titres du lot

 


cg12 Médiathèque départementale
Conseil départemental de l'Aveyron
BP724
12007 Rodez Cedex
Tél : 05 65 73 72 50

Contactez-nous