Aucune notice dans le panier
Identification OPAC

Lots de littérature étrangèreBT lots litterature etrangere mini

Un choix de 12 lots, contenant chacun 50 à 60 romans traduits. Constitué de classiques des différentes époques et courants littéraires des pays présentés, chaque lot propose également un panel représentatif de la production littéraire contemporaine de ces pays.

Les littératures danoise, norvégienne, suédoise, finlandaise et islandaise, au-delà de leurs spécificités, ont des traits communs qui nous ouvrent les portes d'un monde bien différent du nôtre : Elles se distinguent d'abord par leur ancienneté : alors que notre littérature balbutiait, les peuples scandinaves avaient déjà inventé un genre littéraire unique, les sagas, et disposaient, avec lui, d'un réservoir d'histoires où l'art de la narration atteignait la perfection.



Elles ont également en commun une évolution semblable : la littérature scandinave a longtemps été ancrée dans le passé national, la société paysanne et ses fondements : la terre, la famille, la pérennité des traditions - autant de valeurs que les auteurs opposent alors, avec lyrisme, à la modernité. La nature, omniprésente, flamboyante, faite de glace et de feu, de roc, de lacs et de forêts, semble apte à protéger l'homme des méfaits de la civilisation, de la ville, de la modernité. Elle représente une thématique centrale de la littérature du XIXème et de la première moitié du XXème siècle.

Après la deuxième guerre mondiale, la littérature scandinave s'ouvre à l'influence des autres littératures occidentales : les milieux décrits deviennent de plus en plus souvent urbains, les thèmes plus universels. Mais si les formes sont plus expérimentales, l'idéal esthétique prédominant reste toujours, jusqu'aux années 70, celui du réalisme.

A partir des années 80, la littérature reflète les bouleversements économiques et sociaux à l'œuvre dans les pays nordiques : les vastes romans épiques, qui racontaient la vie de plusieurs générations dans une société en mutation, cèdent la place à une prose plus variée qui prend pour centre l'individu et ses choix personnels, et interroge les frontières entre le bon et le mauvais. Si des récits merveilleux ou fantastiques coexistaient déjà avec les romans sociaux au réalisme quasi documentaire, les histoires laissent désormais une part plus grande à l'irréel, à la fantaisie et aux rêves.

Au-delà de ces évolutions émergent néanmoins certaines permanences : l'influence de la tradition orale, des légendes et des contes populaires, peuplés de trolls et de lutins ; la solitude de héros qui affrontent non seulement des conditions extérieures extrêmes (climat aux nuits et aux journées infinies, condition sociale...), mais aussi souvent des conflits intérieurs ; la critique, parfois radicale, d'une société dont la trop bienveillante sollicitude menace d'aliéner l'homme.

Ces tendances générales ne doivent pas masquer la diversité et la créativité des auteurs scandinaves : des romanciers du XIXème nous ont légué des histoires d'une modernité étonnante et d'une portée universelle, des romanciers des années 30 ont écrit des histoires truculentes aux héros loufoques !

Tous les titres du lot

OPAC Sélection de notices


cg12 Médiathèque départementale
Conseil départemental de l'Aveyron
BP724
12007 Rodez Cedex
Tél : 05 65 73 72 50

Contactez-nous