A+ A- A
Aucune notice dans le panier
Identification OPAC

Recherche catalogue

A partir d'ici, vous pouvez lancer directement une recherche dans le catalogue de la MDA

Aide

Recherche élargie

SélectionsBT voir1 mini

Pour aiguiser votre curiosité, nous vous proposons ici des parcours thématiques, concoctés au gré des évènements et des envies du moment, pour arpenter nos collections de DVD, CD, livres, pour tous les âges et tous les goûts.

voyageursvoixCoup de coeur de la médiathèque de La Fouillade :
Traducteur de la Bible, linguiste reconnu c'est pourtant la poésie d'Henri Meschonnic qui nous dit le mieux ce que toute son oeuvre tend à expliquer : "l'identité n'advient que par l'altérité", "la vie transforme la poésie et la poésie transforme la vie".

Il nous encourage à déchiffrer, à écouter, à apprendre. Dans son recueil Voyageurs de la voix il écrit "parler, c'est continuer de naître". Ce recueil ne fait rien d'autre que de rappeler que le monde est grand et que les visages sont beaux. Et c'est déjà beaucoup.

Des poèmes courts à dire à voix haute, publiés aux éditions L'improviste.

rouzeauIci ça décoiffe dans la langue : néologismes, onomatopées, syntaxe inventive, registres décalés, récupérations lexicales, musicalité à fleur de peau et torsions verbales... Rien de gratuit pour autant, car la poésie de Valérie Rouzeau charrie dans ces mots bariolés bien des émotions, et s’adresse directement et intimement au lecteur, quel qu’il soit. Tout cela démonte le tenace et si dommageable préjugé taxant la poésie d’élitisme ! Une voix généreuse de la poésie française contemporaine à découvrir.

tchicayaUne langue incandescente, baroque et ample, embrasant violence et tendresse, intimité et engagement politique : voilà une œuvre essentielle et encore peu connue d’un écrivain majeur, dont on en parle comme d’un Rimbaud africain. Personnalité solitaire, rugueuse et sarcastique, Tchicaya u Tam’si, natif du Congo-Brazzaville et avant tout homme du monde, s’est tenu à l’écart des courants, et exprima avec panache une révolte individuelle et collective – d’où le pseudonyme qu’il s’est choisi, qui signifie, en langue vili, « la petite feuille qui parle pour son pays ».

estebanIrréparable. Distance, déchirure. Perte de substance, éloignement, vide. Silence. La poésie de Claude Esteban, sans cesse tendue par une exigence intérieure, résistance « au démembrement, à l’oubli », est d’une beauté sensible et nue, fragile et parfois lancinante, traversée par l'apesanteur. Les recueils rassemblés ici courent de 1967 à 2002 et sont de belles portes d’entrée vers une œuvre où les mots n’aboutissent jamais à la formulation d’une vérité prétenduement établie mais se cherchent porteurs d’un sens qui les dépasse.

Cahier d un retour au pays natalD’une rare puissance incantatoire, Cahier d’un retour au pays natal est un coup de poing pas seulement métaphorique dont la portée est universelle. C’est un texte fondateur de la négritude, si fertile en poètes, c’est une parole dense et habitée par l’histoire - les histoires. Le cri de révolte face aux traites négrières suivies de l’oppression coloniale (le texte est paru en 1939) que lançait Aimé Césaire, avec tant de fougue, de verve, d’incarnation, de rage, d’inventivité lexicale et de souffle, reste aujourd’hui encore bouleversant et terriblement actuel.

juarrozMéditative et philosophique, la poésie de l’argentin Roberto Juarroz retourne bien des points de vue sur l’existence. Pas d’images, pas de sentimentalisme : ici chaque poème est ciselé comme un cristal, précis et exigeant. On tend parfois à l’aphorisme, voire on est face à des oracles fulgurants. Aucun mot n’est superflu dans cette œuvre sans équivalent, qui porte le seul titre de Poésie verticale et ne saurait laisser indifférent le lecteur attentif.

cg12 Médiathèque départementale
Conseil départemental de l'Aveyron
BP724
12007 Rodez Cedex
Tél : 05 65 73 72 50

Contactez-nous