bella e perdutaObjet cinématographique inclassable, ce film est un conte contemporain mêlant rêve et réalité, documentaire et fable animalière, qui reprend le mythe de Polinichelle dans le contexte de l’Italie actuelle, bella e perduta, sublime et rongée par l’ordure, métaphorisée par un vieux palais splendide, mais abandonné par l’Etat et servant de dépotoir à la Camorra.

Voracité, mépris de l’histoire, mépris de la nature. Seul, un berger tente de sauver les lieux de la ruine et de la dépravation... La magie de ce conte cruel tient aussi à ses cadres larges, ses lumières picturales, son montage hors norme. Peu commun !