rouzeauIci ça décoiffe dans la langue : néologismes, onomatopées, syntaxe inventive, registres décalés, récupérations lexicales, musicalité à fleur de peau et torsions verbales... Rien de gratuit pour autant, car la poésie de Valérie Rouzeau charrie dans ces mots bariolés bien des émotions, et s’adresse directement et intimement au lecteur, quel qu’il soit. Tout cela démonte le tenace et si dommageable préjugé taxant la poésie d’élitisme ! Une voix généreuse de la poésie française contemporaine à découvrir.