Josseimpatience2Lorsque son fils aîné Louis fugue, sa mère Anne est partagée entre angoisse, espoir et culpabilité. Elle convoque alors ses souvenirs et peu à peu se dessinent les raisons de ce départ précipité.

Ce portrait  tout en nuances est celui d’une femme écartelée entre un quotidien dédié à sa famille et cette part d’elle-même qui ne vit plus, suspendue au retour hypothétique de son fils.

Gaëlle Josse excelle à décrire avec pudeur l’intolérable attente d’une mère. Une trop « longue impatience ».