C'est du punk vitaminé qui nous arrive de Los Angeles : rage, provocation, mais aussi quelques accents pop.

Fidlar, en fait, ce sont quatre jeunes rockers qui, sans complexe, emboîtent le pas aux Ramones.



Avec une envie évidente de faire la fête (cf. le titre du premier morceau : "Cheap beer" / bière pas chère... !), sur des textes parfois
un peu idiots et drôles, ils nous livrent des mélodies aux riffs immédiats et aux rythmes efficaces.

La jeunesse californienne dans toute son énergie !