Voilà trois ans qu'elle veut divorcer, et que son mari le lui refuse. Or, en Israël, on se sépare devant un tribunal rabbinique, et uniquement avec le consentement du seul mari. Mensonges, engueulades, mauvaise foi, le mari s'obstine, la femme est priée de se taire, les témoignages se succèdent, contradictoires et parfois désopilants, et l'autopsie du couple tourne à une bataille tragi-comique. En nous enfermant dans le huis clos d'un tribunal rétrograde, Ronit et Shlomi Elkabetz montrent les murs d'une société machiste et signent un film passionnant qui pose des questions essentielles sur la condition féminine, et la condition humaine tout court.