De son vivant, Telemann jouissait d'une grande notoriété dans toute l'Europe. En 1737, il quitte Hambourg pour se rendre en France. L'accueil chaleureux des sociétés musicales parisiennes lui dicte d'élogieuses déclarations sur "la façon admirable" dont ses oeuvres sont interprétées.

L'histoire complète de ces Quatuors parisiens est à lire dans le livret de ce disque. L'interprétation précise et subtile de l'ensemble instrumental Les Ombres ne ferait pas mentir le compositeur, près de trois siècles plus tard.