Junior a 9 ans, les cheveux frisés et, au grand dam de sa mère, une idée fixe : les avoir bien lisses. Si le film décrit la relation tendue entre un ­enfant qui se cherche et sa mère, angoissée pour son avenir en entretenant savamment les zones d'ombre – où est le père ? pourquoi la mère a-t-elle perdu son emploi ? –, il est aussi une chronique sociale du quotidien difficile dans une banlieue populaire de Caracas, à la fin de l'ère Hugo Chavez.