Pour son premier long-métrage, l’acteur Louis Garrel s’attaque au triangle amoureux, et trouve sa voie avec un ton à la fois léger et grave. Belle photographie et excellent trio d’acteurs, Golshiteh Farahani et sa grâce fiévreuse, Vincent Macaigne l’éternel copain balourd et la nonchalance narquoise de Louis Garrel. Un beau film, aussi, sur l'amitié, sensible, volubile, attachant, et drôle dans tous les sens du terme.