Aucune notice dans le panier
Compte bibliothèque

Coups de coeurBT coup de coeur nouveau

Nous avons lu, vu, écouté. Et nous avons aimé... Vous aimerez peut-être.

fabcaro pauseL'angoisse de la page blanche. Ça, c'est bien une chose qui ne risque pas d'arriver à Fabcaro, cet auteur de BD atypique, qui fait des merveilles avec pas grand-chose !

C'est pourtant le thème de son nouveau livre. Moments de doute et crise existentielle du héros sont l'occasion de saynètes cocasses.

Et, si vous ne l'avez pas encore lu, courez découvrir le désormais culte Zaï zaï zaï !

subway zydecoAvec leurs gueules d’alligators, on les croirait sortis du bayou. Pourtant les 6 membres de Broadway Lafayette sont… Suisses.

Capables, donc, de nous faire croire qu’ils viennent de Louisiane, ces musiciens nous offrent 11 chansons à la sauce zydéco. C’est le versant créole noir de la musique cajun. Métissage des langues, ambiance musicale à la fois nonchalante et dansante, où l’on avoue que « j’étais many many times dans les flammes de l’enfer » et où l’on supplie « Oh baby, continue à tomber chaque jour dans mes bras ».

robotsnaimentpasleauRobots, rouille, rouages qui grincent. Vite chez le docteur Ferraille ! : des images animées en 3D, pour le plus grand plaisir de tous !

Ici le site de l'auteur.

Vous retrouverez prochainement cet album dans une nouvelle mouture des valises 'Livres animés', inspirée de la formation 'Les albums aux lectures multiformes avec les tout-petits'

pecherothevel « Tout est hével. Voilà, tout est vain et poursuite du vent. Rien ne reste sous le soleil, dit l’Ecclesiaste » cite Gus dans sa version d’une histoire vieille de soixante ans.

La guerre, alors, est d’Algérie et pourtant elle retentit dans le Jura : source d’affrontements et de rencontres fatales pour ce camionneur désabusé.

Confession-vérité ou mensonge, peu importe. La richesse de ce roman noir réside dans la déconstruction des codes du genre. 

L’auteur jubile, interagit avec le lecteur, le malmène et l’interpelle. Suivez-le, bonne lecture assurée.

yeux vertsCœurs sensibles : s'abstenir ! Ce premier roman est fait de chair et de sang.

Croqué avec des traits stylistiques d'une violence éclatante, d'une beauté effarante, L'Été où maman a eu les yeux verts est le portrait d'une mère laide que la dernière saison de sa vie, passée aux côtés d'un fils rebelle, transfigure et rend gracieuse.

Un superbe roman de la résilience.

tim dupA la dérive, mais pas complètement désespéré, Tim Dup nous chante le spleen des années 2010. Fausse fragilité ? Il n’a pas 25 ans, mais fait preuve d’une certaine sagesse. Car il cultive ce paradoxe : prendre de la hauteur en racontant un récit du quotidien, émaillé de détails triviaux.

Mélodies agréables, emploi  discret du vocodeur : le léger côté « variétés » ne doit pas empêcher de goûter la poésie de ces chansons.

optimistesmeurentUn très beau roman, une très belle écriture et une très belle héroïne...  Susin Nielsen emmène son lecteur à partager le quotidien de Petula et de sa famille, anéantie après la mort de sa petite soeur.

Une écriture sensible et bienveillante qui arrive à transmettre beaucoup d'espoir malgré la gravité du sujet.

A lire absolument.

bumba massaBesoin d’un rayon de soleil ? Laissez traîner vos oreilles du côté de la rumba congolaise, avec le dernier album de Bumba Massa.

Originaire de Kinshasa, ce musicien a eu plusieurs vies au sein de différents ensembles et orchestres (le dernier en date : Kekele). Il cache ses 70 printemps derrière une voix juvénile et des rythmes chaloupés. La parenté avec la musique cubaine sonne comme une évidence.

Que du soleil, on vous disait…

aubeseragrandiose Nine se prépare pour une fête avec toutes ses copines. Sauf que c'est ce soir-là que sa mère décide de l'amener dans une cabane perdue au bord d'un lac... et évidemment il n'y a pas de réseau! Elle n'aurait pas pu attendre le lendemain pour lui raconter l'histoire de sa famille? C'est quoi l'urgence?

Une belle histoire de transmission, de quête des origines et de secrets de famille...

alice aupaysdesmerveillesIl s’agit d’une réécriture, pour piano à quatre mains et récitant, de la géniale fiction de Lewis Carroll.

Cette version fait ressortir tout ce qu’il y a d’inquiétant dans le récit. Extrêmement rythmée, ou lourde de mystère, la musique et la voix du comédien nous font tomber au fond du terrier et traverser cet étrange pays peuplé de personnages improbables.

On a l’impression de connaître cette histoire par cœur. Et pourtant… on est suspendu au déroulement des aventures d’Alice et des curieuses rencontres qui jalonnent son rêve.

cg12 Médiathèque départementale
Conseil départemental de l'Aveyron
BP724
12007 Rodez Cedex
Tél : 05 65 73 72 50

Contactez-nous