Aucune notice dans le panier
Compte bibliothèque

Malaval, Jean-Paul

Ancien journaliste à "L'Echo du Centre", romancier
Deux journées à Bassora / Jean-Paul Malaval, 1987
Une reine de trop : roman / Jean-Paul Malaval, impr. 2007
Livres Hebdo, n ° 27-31, 1990-07-06, p. 54
http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb119140737

Wikipédia


Sa mère, originaire de la Somme, a rencontré son père, un commerçant corrézien, durant la guerre. Dans son enfance, l'écrivain est bercé par les récits de sa famille, marquée à divers degrés par les grands chambardements des guerres de 1870, 1914-1918 et de 1939-1945. Enfant solitaire, il aimait à se raconter des histoires, qui ont fondé son envie d'écrire. Après des études de lettres, il devient journaliste professionnel en 1970, d’abord à Centre Presse, puis en 1973 à L'Écho du Centre. Au cours de cette période, il est également correspondant pour le Nouvel Observateur. En 1982, il commence une collaboration de plusieurs années avec les éditions Milan à Toulouse, où il publie un premier essai sociologique, La Sorcellerie en Limousin ou la Peur au village, puis un ouvrage biographique, La Part du feu. Il écrit son premier roman en 1987, Deux Journées à Bassora, toujours chez ce même éditeur. Depuis Le Vent Mauvais en 1993 chez Lucien Souny, les livres s’enchaînent ainsi que les succès en librairie.
Après la publication de deux romans aux éditions Albin Michel, il rejoint les Presses de la Cité en 1999, où il entreprend avec Le Domaine de Rocheveyre une longue série de romans de terroir.
À la fin de l'année 2009, il intègre les éditions Calmann-Lévy où il publie en 2010 L'Or des Borderies dans la collection « France de toujours et d'aujourd'hui ».
En avril 2014, son roman Les Vignerons de Chantegrêle est traduit et publié par Open Road Integrated Media sous le titre The Winegrowers of Chantegrêle.
Il raconte la France pittoresque dans des romans où la terre et les travers humains ont une grande place. Sans nostalgie ni passéisme, il dépeint les bouleversements du monde des campagnes. Il nous entraîne au cœur de la réalité des faits et de la vérité des êtres. Son écriture, aussi forte et incisive dans la tragédie que dans l’humour, a su lui fidéliser de nombreux lecteurs, passionnés autant par les réalités historiques, qui sont la toile de fond de ses romans, que par ses fictions attachantes. Bien qu’il puise son inspiration essentiellement dans son enfance corrézienne, il lui arrive de faire un détour par d’autres régions, à commencer par le Bordelais ou le Lyonnais, mais aussi le sud de la France.
De 1995 à 2014, il a été maire d’une petite commune de la Corrèze, Vars-sur-Roseix, où il a passé une partie de son enfance.
cg12 Médiathèque départementale
Conseil départemental de l'Aveyron
BP724
12007 Rodez Cedex
Tél : 05 65 73 72 50

Contactez-nous