Aucune notice dans le panier
Compte bibliothèque

SélectionsBT voir1 mini

Pour aiguiser votre curiosité, nous vous proposons ici des parcours thématiques, concoctés au gré des évènements et des envies du moment, pour arpenter nos collections de DVD, CD, livres, pour tous les âges et tous les goûts.

ave 00Il est rare, il est discret, il n'a pas d'argent, le cinéma bulgare, hélas il n’a pas beaucoup de spectateurs non plus, et c’est bien dommage car il dit tellement de choses …

Plusieurs films, sortis ces dernières années et signés par de jeunes réalisateurs, appellent une attention particulière.

Comme leurs voisins roumains, ils émergent avec opiniâtreté  d’une situation tout à fait défavorable : les salles de cinéma bulgares ont par exemple fondu comme neige au soleil lors de l’interminable et très confuse transition politico-économique, durant laquelle leurs prédécesseurs sont tombés dans un oubli fatal.

Mais, à la différence du « phénomène » roumain, il n’y a pas d’effet de type « nouvelle vague bulgare » ; et si le cinéma roumain excelle particulièrement par la profondeur psychologique, avec ses personnages farouchement individualistes et ses familles absurdes (par exemple l'admirable Sieranevada, de Cristi Puiu), le cinéma bulgare se démarque davantage par un propos plus directement sociétal, avec des points de vue non pas sombres mais lucides, terriblement lucides, sur ce qui se passe aujourd'hui en Bulgarie et plus largement en Europe. Et, si la rose embaume les vallées du pays, la situation générale, elle, n’est pas rose… Il faut ajouter la grande justesse, souvent, du jeu des comédiens.

Bien souvent servi avec une bonne pincée d'un certain humour noir, voilà un cinéma à suivre de près.

 

BG ave

Avé / un film de Konstantin Bojanov

Une lente dérive en stop de deux personnages qui apprennent à se connaître : Avé, adolescente fugueuse qui s’invente des vies imaginaires à l’usage des automobilistes rencontrés, et Kamen, d’abord excédé par les jeux d’Avé, puis troublé…

Un curieux road-movie, fragile et délicat, mélancolique et finalement très attachant.

 

 

BG eastern plays

Eastern plays / Kamen Kalev

Itso a pris ses distances avec ses parents jusqu’au jour où il secourt une famille turque, agressée par un groupe de néo-nazis. Parmi eux, se trouve son jeune frère Georgi, qui participe depuis peu à des ratonnades. En se rapprochant de Georgi et de la jolie Turque qu’il a sauvée, le tourmenté Itso entreprend un cheminement intérieur qui pourrait l’entraîner vers la voie du salut.

Un premier film émouvant, plein de sincérité, avec un personnage magnifique, abandonné et livré à lui-même dans une triste nuit.

 

BG world is big

The world is big / Stephan Komandarev

Alex, un jeune Bulgare élevé en Allemagne, est devenu amnésique à la suite d'un accident. Pour tenter de le guérir, son grand-père organise son retour dans son pays d'origine...

Une fable douce-amère abordant les universelles questions de la mémoire l’identité, avec une très belle relation intergénérationnelle.

 

 

BG taxi sofia

Taxi Sofia / Stephan Komandarev

Cinq chauffeurs de taxi et leurs passagers roulent dans Sofia, la nuit, chacun dans l'espoir de trouver un avenir meilleur dans une société sans foi ni loi.

A partir de ce dispositif minimaliste qui n’a rien de démonstratif, ces tranches de vie sans fioritures en disent long, ne cessent de surprendre et d’émouvoir. Un film très bien maîtrisé, qui ne laisse pas indifférent.

 

 

BG lesson

The Lesson / Kristina Grozeva  & Petar Valchanov

Dans une petite ville bulgare, Nadia, enseignante d’anglais, cherche à confondre un de ses élèves qu’elle soupçonne de vol, en rappelant à la classe les principes moraux de la vie en société. Au même moment, de lourdes difficultés financières menacent sa famille.

Très belle parabole sur l’argent, avec une interprétation impeccable de l’actrice principale en femme courageuse et digne, qui relève un défi à priori impossible.

 

 

BG glory

Glory / Kristina Grozeva  & Petar Valchanov

Pour un acte d’une honnêteté décalée dans un climat avancé de corruption, le cheminot Tsanko se retrouve instrument d’un coup médiatique du ministère des Transports, et comme il s’obstine le voilà moqué, ridiculisé, rudoyé, battu.

Cette farce tragicomique à l’humour raide et aux accents burlesques passe au vitriol la bonne vieille absurdité kafkaïenne de l’individu aux prises avec un système rigide. L’évident règlement de compte des réalisateurs avec les turpitudes contemporaines de leur pays (corruption, passivité, humiliation, arrogance) n’empêche pas un propos universel.

 

BG thirst

Thirst / Svetla Tsotsorkova

Dans une région reculée et bucolique, un couple et leur fils gagnent leur vie en lavant du linge. C’est l’été, l’eau manque, et viennent un puisatier et sa fille pour résoudre le problème. Les deux familles apprennent peu à peu à se connaître et se révèlent dans leur soif d'amour...

Un film assez contemplatif au charme particulier et trouble, « hors du temps ».

 

 

Et aussi, tourné en Bulgarie :

BG western

 

 

 

 

 

 


cg12 Médiathèque départementale
Conseil départemental de l'Aveyron
BP724
12007 Rodez Cedex
Tél : 05 65 73 72 50

Contactez-nous