Mother140 films par an en moyenne, un public fidèle, une moisson de prix dans les festivals internationaux : le cinéma sud-coréen connaît un essor spectaculaire.

Un film comme Old boy, de Park Chan-wook, sorti en 2004, dans lequel un homme est séquestré pendant 15 ans sans raison apparente et va se venger à sa sortie, est emblématique de cette déferlante coréenne qui, libérée des entraves de la censure, explore sans retenue et avec de plus en plus de maîtrise les codes de genres parmi les moins tranquilles : action, horreur, gore, etc. Cela donne des superproductions audacieuses, spectaculaires et souvent originales signées par des réalisateurs-vedettes dont chaque nouveau film est particulièrement attendu. L'un des plus populaires est Bong Joon-ho, qui avec The Host – sans doute l'un des meilleurs films de monstres de tous les temps – a connu un succès énorme, renouvelé avec un film de science-fiction réalisé à Hollywood, Snowpiercer.

Pour autant, il existe aussi un cinéma moins trash et plus contemplatif, dont le doyen est le très prolifique Im Kwon-taek (plus de 100 films à son actif, dont les très beaux Ivre de femmes et de peinture ou Souvenir, adaptation d'une nouvelle d'un écrivain qui mériterait d'être mieux connu, Yi Chong-jun). D'ailleurs, un Bong Joon-ho sait garder un point de vue d'auteur, comme le montre Mother, portrait d'une mère prêt à tout pour sauver son fils, de même Kim Ki-duk, capable de passer du gore à un film plus personnel comme Locataires. Hong Sang-soo, qu'on compare volontiers à Eric Rohmer, est un fin observateur des déboires existentiels et des amours malheureux, le tout copieusement arrosé d'alcool de riz (le fameux soju). Im Sang-soo prend à bras le corps l'histoire de la Corée dans Le vieux jardin, sur fond du soulèvement de Kwangju en 1980. Quant à Lee Chang-dong, il fait preuve d'un sens du récit peu commun et d'une grande humanité dans ses histoires de gens simples en proie aux difficultés (Secret sunshine, Poetry).

 

KR motherKR hostKR braqueursKR femmes de mes amisKR ha ha haKR hong sang sooKR sunhiKR un jour avecKR vieux jardinKR ivresseKR souvenir2KR ivre3

KR entre chien et loup KR petite fille

KR girlKR jiburo KR bittersweet

KR locataires 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

KR servante

KR hard day KR treelessKR poetry KR secret sunshineKR old boy 

 

 

 

 

 

 

KR sea frog

KR oseam mademoiselledernier trainKR frappeblack stonedestination himalayaKR a cappellaKR cache cacheKR entre2rivesKR seule

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et pour en savoir plus : Les renaissances du cinéma coréen / Hubert Niogret