Aucune notice dans le panier
Compte bibliothèque

SélectionsBT voir1 mini

Pour aiguiser votre curiosité, nous vous proposons ici des parcours thématiques, concoctés au gré des évènements et des envies du moment, pour arpenter nos collections de DVD, CD, livres, pour tous les âges et tous les goûts.

voleur de bicyclette

Né au sortir de la deuxième guerre mondiale, le néoréalisme italien est l'un des mouvements les plus importants de l'histoire du cinéma.

Les temps étaient durs, et les films d'antan sonnaient creux : c'est vers une réalité sociale catastrophique que se tourne une nouvelle génération de cinéastes. Les décors sont réels, les acteurs pas forcément professionnels, les personnages sont des gens ordinaires souvent très marqués socialement, et l'autorité en place, indifférente, est fustigée. C'est le scénariste Cesare Zavattini qui sera le théoricien d'un mouvement (plutôt qu'une école) aussi peu dogmatique qu'ambitieux dans sa forme et sa volonté de changer le monde par un regard plus généreux, plus juste. 

Rome ville ouverte de Roberto Rossellini, en 1945, tourné avec des moyens de fortune, est considéré comme le premier film néoréaliste. Le même réalisateur poursuivra une véritable fresque de l'après-guerre avec Païsa et Allemagne année zéro – ce sont des films essentiels dans l'histoire du cinéma, et le néoréalisme en a produit bien d'autres. Il y a le film célèbre de Giuseppe De Santis, Riz amer, il y a ceux de Vittorio De Sica, qui connaît son apogée artistique avec quatre films bouleversants : Sciusca, Le voleur de bicyclette, Miracle à Milan et Umberto D. La terre tremble, de Luchino Visconti, peinture de la lutte des pêcheurs siciliens contre l'exploitation des grossistes, apporte une touche plus lyrique.

Cet âge d'or dure une petite dizaine d'années ; peu à peu les cinéastes du néoréalisme, qui ont toujours eu des conceptions très différentes, se tournent chacun vers d'autres expériences, laissant à bon nombre de cinéastes à venir, italiens, américains, indiens ou britanniques, de quoi méditer.

 

Voilà douze films qui restent des classiques absolus, des phares dans l'histoire du cinéma - la crème de la crème de ce qu'on peut trouver en médiathèque : 

 

NR riz amerNR miracleNR voleurNR umbertoNR paisaNR voyage italieNR romeNR allemagne 0NR criNR sciusciaNR europe 51NR terre tremble

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


cg12 Médiathèque départementale
Conseil départemental de l'Aveyron
BP724
12007 Rodez Cedex
Tél : 05 65 73 72 50

Contactez-nous