Livre

La Médiathèque départementale met en place, deux fois par an, des observatoires ouverts à tous ceux qui pratiquent la lecture avec les bébés.

Ces rencontres sont fondées sur l'observation. Nous partons de situations de lecture décrites par les participants à partir d'observations de terrain. L'observatoire permet de passer du terrain à des temps de réflexion et de formation.

Dans cette rubrique, vous trouverez des albums largement plébiscités par les tout-petits.

Avant de vous faire part des premiers retours de l'observatoire, quelques chroniques de Marie-Françoise Ten, lectrice de Lis avec moi (dispositif de l'association La Sauvegarde du Nord).

 

 

Voilà voilà

Sur la couverture de ce très bel imagier, Monsieur Edgard, les bras ouverts, incite le lecteur à venir découvrir Maria Louette et sa grande chouette, Victor Bator et son alligator, Amir Ina et son boa, et la fée Maïa sur son grand chat... Comme au spectacle, les bambins apparaissent au détour d'un décor coloré et esthétisant, créant ainsi un bel effet de surprise. Rien n'est laissé au hasard, les couleurs des vêtements des enfants s'accordent parfaitement avec celles de leurs animaux. Ainsi parés, ces petits partent à la découverte du monde, l'œil grand ouvert et le sourire aux lèvres, incitant le lecteur à les rejoindre.

A écouter: Voilà voilà

 

 

Bonne nuit, petit monstre vert

Le saviez-vous ? Grand monstre vert, le héros d'Ed Emberley, ne s'est pas contenté au fil des années de nous faire trembler, il est aussi devenu père d'un petit monstre vert. Ce dernier a hérité des yeux jaunes de son paternel et de son nez turquoise. Sa bouche est ornée d'une minuscule dent blanche et sa tête d'une petite bouclette violette. Au fil des pages se dessine un joyeux petit visage vert. Mais soudain une étoile apparaît, suggérant l'heure du coucher et voilà que le visage, le nez, le cheveu et les oreilles du petit monstre s'effacent petit à petit pour laisser place à une constellation d'étoiles.

A écouter: Bonne nuit, petit monstre vert

 

 

Bric-à-brac

Avec Bric-à-brac, Maria Jalibert nous fait visiter un véritable petit musée. Cet imagier original et nostalgique donne une nouvelle vie aux vieux jouets de son enfance autant qu'à ceux d'aujourd'hui. L'imagier est donc plutôt une excuse pour s'amuser à ranger et déranger toute sa collection, un méli-mélo de petits jouets, le plus souvent en plastique : avions, voitures, petits animaux, dînette, cow-boy et indiens, poupées, araignées ou bijoux, ce petit monde est plutôt éclectique. Elle les classe par couleur ou par forme, elle les range en lignes ou en rond, elle les associe avec ou sans logique... Bref, elle nous promène à sa guise parmi des concepts formels en apparence, mais qui en fait ne manquent pas d'humour et de fantaisie.

A écouter: Bric-à-brac

 

 

Papy

Robert se dirige vers la balançoire, le sourire aux lèvres. Mais il n'est pas le seul à convoiter l'engin, Norbert aussi veut se balancer. Bref, aucun n'est prêt à céder sa place ! Le ton monte, ils se fâchent et finissent par appeler leur papy. « Arrêtez de crier ! », hurle si fort ce dernier qu'il alerte sa femme. Mais qui fait tout ce bruit ?, interroge-t-elle. Sans une once de scrupules, Robert et Norbert désignent du doigt le coupable. Mais tel est pris qui croyait prendre, parce que celui qui se balance le premier, c'est le grand-père...

A écouter: Papy