Aucune notice dans le panier
Identification OPAC

SélectionsBT voir1 mini

Pour aiguiser votre curiosité, nous vous proposons ici des parcours thématiques, concoctés au gré des évènements et des envies du moment, pour arpenter nos collections de DVD, CD, livres, pour tous les âges et tous les goûts.

lumieres de la ville 30 06 g

De l'italien burla (plaisanterie). Des années 20 à aujourd'hui, une traversée du cinéma sous l'angle burlesque.

Dans la grande famille de la comédie, le burlesque se distingue par l'utilisation du gag pour créer des situations improbables et absurdes. C'est un comique physique, avec bagarres, chutes, envoi de tartes à la crème, qui a quelque chose de transgressif, bafouant gentiment les tabous et ridiculisant volontiers les représentants de l'ordre social.

 

L'âge d'or

C'est Hollywood, à l'époque du cinéma muet, qui lui donne ses lettres de noblesse, avec des héros facilement identifiables qui sont devenus des légendes, comme Charlot ou le tandem Laurel et Hardy.

 

BU kidThe Kid / Charlie Chaplin (1921)

L'indémodable premier long métrage de Charlie Chaplin est un bijou d'émotion et de drôlerie, une synthèse entre mélodrame et comédie. Chaplin y a mis beaucoup de lui-même : comme son personnage, il a été abandonné par sa mère et a grandi dans les quartiers pauvres de Londres. Les décors à la Dickens annoncent l'ancrage social de ses films suivants.

 

 

BU keatonLe mécano de la Général / Buster Keaton (1926)

Johnnie Gray a deux amours : sa locomotive et sa petite amie, Annabelle Lee. Mais la guerre de Sécession vient compliquer les choses... jusqu'à la gloire finale pour le brave Johnnie. Caricature de l'agitation humaine dans ce qu'elle a de plus monstrueux – la guerre, qui est ici bien plus qu'une toile de fond, Le mécano de la Général est souvent considéré comme LE chef d'œuvre du burlesque.

 A voir aussi, l'intégrale des courts métrages de Buster Keaton et d'autres longs métrages comme Ma vache et moi, Les trois âges ou  Le collège.

 Et pour aller plus loin, on pourra lire le roman de Florence Seyvos, Le garçon incassable, ou encore les Mémoires de Buster Keaton lui-même.

 

BU lloydHarold Lloyd

C'est le troisième « grand » de cet âge d'or du burlesque, immensément populaire en son temps, qui fut à la fois acteur, réalisateur et producteur, tout cela avec un succès sans égal, du moins avant que le cinéma ne se mette à parler. Associé à ses débuts au réalisateur Hal Roach (avec en particulier Monte là-dessus ! en 1923) il devient producteur de ses propres films, avant de se retirer. Il a joué dans près de 200 films entre 1912 et 1947.

 

Un autre acteur clé de cette période, c'est Harry Langdon, avec son personnage enfantin, naïf, perpétuellement étonné par le monde. Dans les années 20, il rivalisait avec le trio Chaplin - Keaton - Lloyd, mais sa société de production est un échac et il ne tarde pas à perdre son argent et son public.

 

BU cirqueLe cirque / Charlie Chaplin (1927)

Le rencontre de Charlot, le clown du cinéma, avec l'univers du cirque perturbe toutes les règles établies, pour le plus grand rire du spectateur. Charlie Chaplin s'affirme comme un  vrai cinéaste, capable d'une réflexion profonde sur son art, et non pas seulement comme un pitre certes génial.

 

 

BU lumLes lumières de la ville / Charlie Chaplin (1931)

Au début du cinéma parlant, Charlie Chaplin tourne le dos aux innovations techniques et réalise un film muet (mais sonorisé). Son perfectionnisme légendaire atteindra des sommets pour ce film, dont le tournage s'étale sur 3 ans, un record à l'époque. Au final, un vrai miracle de fraîcheur et d'équilibre, qui connaît un immense succès.

 Allez, on les aime tous, d'autres longs métrages de Charlie Chaplin :

La ruée vers l'or

Les temps modernes

Le dictateur

Les feux de la rampe

 

Les Marx Brothers sont également emblématiques du cinéma burlesque de cette époque.

 

Les réinventeurs des années 60

Où l'on retrouve des films à la mise en scène méticuleuse et confrontant leurs héros aux tracas du monde moderne.

 

BU dr jerryDocteur Jerry et Mister Love / Jerry Lewis (1963)

Cette version parodique du célèbre roman de Stevenson, L'étrange cas du Docteur Jeykell et Mister Hyde, dans laquelle Jerry est moche mais gentil et Love charmant mais goujat, dynamite allègrement bon nombre d'institutions américaines et comporte des gags devenus cultes. C'est sans doute le meilleur film de l'acteur / réalisateur Jerry Lewis.

 

BU yoyoYoyo / Pierre Etaix (1964)

Pierre Etaix : voilà un cinéaste raffiné, drôle, artisanal, subtil mais injustement boudé en son temps et oublié aujourd'hui. Prenez Yoyo, le second long métrage de cet ancien assistant de Jacques Tati, c'est un film indémodable et magnifique de bout en bout, vibrant hommage au monde du cirque, ajoutant à un comique burlesque parfaitement maîtrisé une note de poésie tout à fait personnelle. D'autres films :

Le soupirant

Le grand amour

Pays de cocagne

Tant qu'on a la santé

 

BU playtimePlaytime / Jacques Tati (1967)

Avec son sens aigu de l'observation amusée, sa critique caustique des temps modernes et son ineffable personnage, Mr. Hulot, Jacques Tati renouvelle le genre en France. Playtime, en 1964, est une superbe et hilarante variation sur les bouleversements qu'engendre une étincelle de vie dans un univers froidement régi par des logiques abstraites. Le film est un échec commercial, qui entraîne la ruine de Tati : rendons-lui justice.

 D'autres films de Jacques Tati :

Jour de fête

Les vacances de Mr. Hulot

Mon oncle

Et on pourra aussi visiter le site officiel de Jacques Tati !

 

BU partyThe Party / Blake Edwards (1968)

A Hollywood, un acteur indien de second ordre est invité par erreur à une réception et commet gaffe sur gaffe. Bientôt, tous les invités, même les plus sérieux, deviennent eux aussi sources de gags, et le personnage principal devient le fil conducteur d'une folle cascade jusqu'à l'aube. Impeccable et hilarant, ce film de Blake Edwards est un classique absolu de la comédie américaine tout court.

 

 

Et aujourd'hui ?

 Des films très différents qui, chacun à leur manière, poursuivent l'aventure burlesque.

 

BU D17Les naufragés de la D17 / Luc Moullet (2002)

Dans la région la plus désertique de France, pendant la guerre du Golfe, les parcours de plusieurs groupes de personnages se croisent comme dans un ballet. Parmi eux figurent un astrophysicien, une équipe de cinéastes, une escouade de militaires débiles, un géologue maniaque, des randonneurs pédestres, un maquignon, un champion des rallyes automobiles, son constructeur.

A voir aussi, de Luc Moullet, ses étonnants courts métrages.

 

BU rumbaRumba / Dominique Abel, Fiona Gordon et Bruno Romi (2008)

Gestuelles cocasses, situations absurdes, fantaisie clownesque, poésie naïve, non conformisme, humour tendre et cruel : cet irrésistible trio belge s'inscrit dans la lignée burlesque tout en faisant entendre sa propre musique.

 

 

 

BU suleimanLe temps qu'il reste / Elia Suleiman (2009)

Une suite de saynètes en partie autobiographiques où se rejoignent l'histoire familale du cinéaste et celle des palestiniens depuis 1948, exilés au loin ou de l'intérieur en Israël. Ici, le comique, basé sur la répétition, se joue sur un fond de profonde mélancolie et une vaste réflexion que résume bien le titre. C'est d'autant plus bouleversant. Au-delà du resentiment, l'humour ironique d'Elia Suleiman, qui vaut plus que ses surnoms réducteurs ("Tati palestinien" ou encore "Buster Keaton de Nazareth"), ne laisse personne indemne. Chapeau bas.

 

 

BU pigeonUn pigeon perché sur une branche philosophait sur l'existence / Roy Andersson (2014)

Sam et Jonathan, deux marchands ambulants de farces et attrapes, nous entraînent dans une promenade kaléidoscopique à travers la destinée humaine. C'est un voyage qui révèle l'humour et la tragédie cachés en nous, la grandeur de la vie, ainsi que l'extrême fragilité de l'humanité...

 

 


cg12 Médiathèque départementale
Conseil départemental de l'Aveyron
BP724
12007 Rodez Cedex
Tél : 05 65 73 72 50

Contactez-nous