A+ A- A
Aucune notice dans le panier
Identification OPAC

SélectionsBT voir1 mini

Pour aiguiser votre curiosité, nous vous proposons ici des parcours thématiques, concoctés au gré des évènements et des envies du moment, pour arpenter nos collections de DVD, CD, livres, pour tous les âges et tous les goûts.

lesmessagers

 Non pas une, mais des visions de cinéastes, et non pas une, mais des situations. Chacun à leur manière, mais toujours sensibles et politiques, ces films questionnent le monde actuel.

 

Routes

 

OPAC Détail de noticeL'escale / Kaveh Bakhtiari

"A Athènes, le modeste appartement d'Amir, un immigré iranien, est devenu un lieu de transit pour des migrants qui, comme lui, ont fait le choix de quitter leur pays. Mais la Grèce n'est qu'une escale, tous espèrent rejoindre d'autres pays occidentaux. Ils se retrouvent donc coincés là, chez Amir, dans l'attente de papiers, de contacts et du passeur à qui ils confieront peut-être leur destin..."

Film sélectionné par la Commission nationale d'Images en bibliothèques (2014).

Site du film

 

Héros sans visage / Mary Jimenez

"Bruxelles, église du Béguinage : des migrants organisent une grève de la faim pour obtenir des papiers. Un homme meurt. Tunisie, frontière libyenne, camp de Choucha. À l'aide des films enregistrés sur leur téléphone, des réfugiés racontent l'horreur de la traversée du Sahara vers le Nord. Liège, dans un centre pour réfugiés, un homme raconte sa traversée de la Méditerranée sur une chambre à air. Trois moments d'une "guerre pour survivre". Inéluctable. Sans fin."

Film sélectionné par la Commission nationale d'Images en bibliothèques (2013).

Bande annonce

 

OPAC Détail de noticeLa traversée / Elisabeth Leuvrey

"Chaque été, ils sont nombreux à transiter par la mer entre la France et l'Algérie, entre Marseille et Alger. Des voitures chargées jusqu'au capot... Des paquetages de toutes sortes... Des hommes chargés de sacs et d'histoires. En mer, nous ne sommes plus en France et pas encore en Algérie, et vice-versa. Depuis le huis clos singulier du bateau, dans le va-et-vient et la parenthèse du voyage, la traversée replace au cœur du passage ces femmes et ces hommes bringuebalés."

Film sélectionné par la Commission nationale d'Images en bibliothèques (2006).

Bande annonce

 

 Mirages / Olivier Dury

"Chaque jour, à mille lieues d'ici, des dizaines d'hommes porteurs d'un espoir inouï s'en vont, désireux d'atteindre l'Europe. Durant les premiers jours de leur traversée entre Agadez et Djanet, entre Niger et Algérie, les émigrants doivent affronter le temps du désert, ses stases, ses accélérations foudroyantes, son immobilité minérale. Cette épreuve qui les traverse fait d'eux des sans-papiers. C'est durant ce trajet que le film les singularise, les détourne un instant de l'invisibilité qui les attend."

Extrait

 

messagersLes messagers / Hélène Crouzillat & Laetitia Tura

"Des migrants meurent tous les jours, en des lieux éparpillés, sans que l'on ne puisse en garder la trace. Ils disparaissent dans la frontière. Où sont les corps ? Les Messagers, ce sont ces premiers témoins, ils nomment la mort, s'organisent pour retrouver un nom, un corps ou bâtir une sépulture. Dépositaires de la mémoire des disparus, ils résistent à la disparition de l'humain."

Film sélectionné par la Commission nationale d'Images en bibliothèques (2014).

Bande annonce et critiques sur le site de Périphérie

 

 

La frontera infinita / Juan Manuel Sepulveda

"Chaque année, ce sont 500 000 candidats à l'exil – hommes, femmes et enfants du Salvador, du Honduras ou du Guatemala – qui transitent par les territoires immenses du Mexique vers la frontière des Etats-Unis. La plupart seront arrêtés en chemin, détenus dans divers centres de rétention, avant d'être renvoyés chez eux. Beaucoup auront été mutilés, leurs corps amputés par les trains de marchandises sous lesquels ils glissent en cherchant à y grimper. La plupart retenteront le voyage malgré le danger et la peur : les épreuves, loin de les décourager, renforcent leur détermination."

Film sélectionné par la Commission nationale d'Images en bibliothèques (2008).

Bande annonce (en VO)

 

Quand passe le train / Jérémie Reichenbach

quand passe le train 2"À La Patrona, dans l'État de Veracruz au Mexique, Bernarda et ses compagnes se précipitent dès qu'elles entendent les premiers sifflets du train, encore lointain. Leur geste de solidarité – tendre des sacs de nourriture aux migrants qui rejoignent clandestinement la frontière américaine par voie ferroviaire – est ici filmé dans toute sa dimension d'accélération haletante, de défi aux lois de la vitesse et de la gravité. En contrepoint, une savoureuse séquence qui montre Bernarda tenant scrupuleusement es comptes de son épicerie, donne toute la mesure politique de cette action envers des étrangers inconnus, qui n'auront jamais loisir de la remercier..."

Bande annonce

 

barca2Barça ou Barzakh : Barcelone ou la mort / Idrissa Guiro

"À 30 ans, Modou a frôlé la mort en tentant de rejoindre clandestinement les îles Canaries en pirogue. Aujourd'hui, il est de retour au Sénégal mais une nouvelle pirogue est déjà en construction. Sera-t-il encore une fois du voyage ? À travers son histoire et celle de son cousin Talla, un professeur d'anglais qui tente de sensibiliser les jeunes aux dangers de la traversée, le réalisateur cherche à comprendre quel rôle tient ce phénomène dans la construction du projet d'avenir de la jeunesse africaine."

Film sélectionné par la comission nationale d'Images en bibliothèques (2008).

Bande annonce

 

Les larmes de l'immigration / Alassane Diago

"Le réalisateur, Alassane Diago, raconte l'histoire de sa mère qui attend son mari, parti il y a plus de vingt ans. Il raconte aussi l'histoire de sa sœur qui attend son mari depuis cinq ans. Et celle de sa nièce qui ne connaît pas son père... Il est retourné, après deux ans d'absence, dans sa communauté à Agnam Lidoubé, un village du Fouta sénégalais, pour comprendre comment et pourquoi sa mère a passé toutes ces années à attendre."

Film sélectionné par la comission nationale d'Images en bibliothèques (2010).

Bande annonce

 

OPAC Détail de noticeMbëkk Mi, le souffle de l'océan / Sophie Bachelier

"Mbëkk mi, deux mots wolof qui évoquent l'émigration clandestine. L'expression claque telles ces pirogues qui se cognent aux vagues de l'océan et se fracassent souvent au bout de leur errance. Mais Mbëkk mi, c'est avant tout le refus de se résigner aux coups meurtriers du destin. Si ces jeunes Sénégalais dans la force de l'âge affrontent mille périls, c'est dans l'espoir d'une vie meilleure. Mais que se passe-t-il de l'autre côté du désastre ? Les damnés de la mer laissent derrière eux des êtres chers. Des épouses. Des mères. Ce sont leurs voix singulières que l'on entend dans ce documentaire."

Film sélectionné par la Commission nationale d'Images en bibliothèques (2013).

Site de la réalisatrice

 

 

Exils

 

OPAC Détail de noticeCorrespondances / Laurence Petit-Jouvet

"Des femmes d'origine malienne vivant à Montreuil en Seine-Saint-Denis s'adressent, dans une "lettre filmée" à une personne de leur choix, réelle ou imaginaire. Des femmes de Bamako et de Kayes au Mali s'en inspirent ensuite librement, pour réaliser à leur tour leur "lettre filmée". Chacune était invitée à parler de son travail, chacune a saisi l'occasion pour dire ce qui est important pour elle. Toutes ont participé aux étapes successives de la fabrication de ces courts métrages, dans le cadre d'ateliers de création audiovisuelle menés en France et au Mali par Laurence Petit-Jouvet. L'ensemble forme un film qui enjambe les distances, fait résonner ces voix qui expriment les frustrations, les passions, la résistance de ces femmes."

Film sélectionné par la Commission nationale d'Images en bibliothèques (2011).

Bande annonce

 

Le monde est ma maison / Sepideh Farsi

"Ce film est une enquête sur l'identité en exil, à travers l'exil iranien de cette fin de siècle. Il est un peu l'histoire de tous ceux qui connaissent le déracinement, de tous ceux qui ont un jour tenté de bâtir une maison d'après le souvenir d'une autre maison qu'ils ont laissée derrière eux, dans leur pays."

Site de la réalisatrice

 

dayanaDayana mini market / Floriane Devigne

"Criblés de dettes et expulsés de leur logement, les Kamalanathan sont contraints de s'installer dans l'arrière-boutique du Dayana Mini Market, leur petite épicerie parisienne. Ce conte aux intermèdes chantés et dansés décrit avec émotion comment chacun bricole, contre l'adversité et les soucis financiers, un quotidien où l'argent et l'amour se disputent le premier rôle. Floriane Devigne filme le quotidien des membres de cette famille d'origine sri lankaise en pleine "crise" économique mais résolument soudée, et construit avec eux, loin de tout misérabilisme, une véritable petite comédie musicale documentaire façon Bollywood." Un régal !

Film sélectionné par la Commission nationale d'Images en bibliothèques (2013).

Bande annonce

 

 

 

 

La nuit remue / Bijan Anquetil

"Une histoire d'amitié. Sobhan et Hamid. Deux jeunes Afghans. Le voyage depuis l'Afghanistan jusqu'à Paris les a réunis. C'est là, autour d'un feu de fortune allumé au bord d'un canal, qu'ils se sont retrouvés. "La nuit remue" montre ce qui se passe parfois la nuit tombée autour d'un feu de fortune allumé au cœur de nos villes. Un film sur les passagers de nuit de l'Europe. Sur une jeunesse afghane qui se vit dans l'exil et qui, clandestinement, écrit son histoire. Avec des actes, des mots et des téléphones portables."

Film sélectionné par la Commission nationale d'Images en bibliothèques (2013).

 

Le terrain / Bijan Anquetil

"Une dizaine de familles de Roms roumains s'installent sur une friche urbaine allouée par la municipalité de Saint-Denis. Grâce à des matériaux glanés ici et là, chaque famille se construit un petit chez-soi aussi douillet que possible. Pour répondre aux exigences de la mairie, le collectif met en place des règles de vie commune. Mais au bout d'une année, l'autorisation est retirée et les familles partent vers un nouveau terrain. Filmant seul, Bijan Anquetil accompagne ces familles sur toute la durée de leur installation, de la construction d'un petit lotissement à sa destruction."

 

OPAC Détail de noticeLe bateau en carton / José Vieira

"José Vieira, en passant près de l'emplacement du bidonville où il vécut avec ses parents alors qu'ils venaient de quitter le Portugal, a vu à Massy-Palaiseau une communauté de Roms qui vit dans des conditions autrement plus éprouvantes qu'à l'époque. Il s'y est arrêté et y est revenu, pendant plus d'un an, filmant ces personnes non pas seulement comme un peuple toujours stigmatisé, mais comme des émigrés "ordinaires", des individus soudés dans la galère. Il les a suivis dans leurs déplacements forcés et même jusqu'en Roumanie pour connaître leurs raisons, leur histoire."

 

 Le pendule de Costel / Pilar Arcila

"Issus de la communauté Rom de Roumanie, Costel et sa famille élargie se déplacent entre la France, la Suisse et leur propre pays, à la recherche d'un moyen de gagner leur vie. Film de famille et archive poétique du présent, le documentaire se place à la croisée des regards et suit leur quotidien fait de débrouilles, de croyances et de survie. Entre errance et migration économique, le parcours de Costel nous parle d'une Europe à économie variable mise à l'épreuve de ses rêves et de ses communautés les plus démunies."

Bande annonce

 

 Mirage à l'italienne / Alessandra Celesia

"Tu cherches du travail ? L'Alaska t'attend". Autour de cette annonce parue à Turin, en pleine crise économique, se mêlent les destinées de cinq Italiens qui partagent une même urgence : partir le plus loin possible. Perdus à Yakutat, dans un no man's land où le temps semble s'arrêter, c'est un voyage intérieur que ces hommes et ces femmes vont entreprendre. Une vraie aventure d'amitié, de solidarité, où l'on vit. Malgré tout."

luntano

Luntano / Alessandra Celesia

"Une fois par mois un camion traverse l'Italie, de l'extrême Sud au pied des Alpes, pour délivrer de drôles de paquets. Pots de sauce tomate de nonna Maria, huile pressée à froid par la famille, "antipasti" de légumes du potager de l'oncle Pino... Ces cartons remplis d'affection racontent l'histoire de l'immigration massive du Sud rural et défavorisé vers le Nord industrialisé. Des familles séparées par des milliers de kilomètres essaient ainsi de raccourcir les distances et garder les liens."

Film sélectionné par la Commission nationale d'Images en Bibliothèques (2007).

 

 

 

 

 

Migrants

 

Qu ils reposent en r volte Des figures de guerre 473167298 large

Qu'ils reposent en révolte / Sylvain George

Pendant trois ans, Sylvain George a filmé la vie des personnes migrantes à Calais, qu’il restitue dans une composition fragmentaire créant de multiples jeux de temporalité et de spatialité. Par là-même, il témoigne des politiques engagées par les Etats modernes qui débordent le cadre de la loi et font surgir des zones grises, des interstices, des espaces d’indistinctions entre l’exception et la règle.

Bande annonce

 

 

 

OPAC Détail de notice Vol spécial / Fernand Melgar

"Chaque année en Suisse, des milliers d'hommes et de femmes sont emprisonnés sans procès ni condamnation. Pour la seule raison qu'ils résident illégalement sur le territoire, ils peuvent être privés de liberté pendant deux ans dans l'attente de leur expulsion. Fernand Melgar s'est immergé pendant 9 mois dans le centre de détention administrative de Frambois à Genève, l'un des 28 centres d'expulsion pour sans papiers en Suisse. Pêle-mêle, on trouve à Frambois des requérants d'asile déboutés ou des clandestins. Certains sont établis en Suisse depuis des années, ont fondé une famille et travaillent. Ils cotisent aux assurances sociales et envoient leurs enfants à l'école. Jusqu'au jour où les services d'immigration cantonaux décident arbitrairement de les jeter en prison pour garantir leur départ."

Film sélectionné par la Commission nationale d'Images en bibliothèques (2013).

Bande annonce

 

Ceux de Primo Levi / Anne Barbé

"À Paris, le Centre de soin Primo Levi accueille des personnes victimes de torture et de violence politique en provenance de 40 pays. L'équipe du centre, composée de médecins, de psychologues, d'une kinésithérapeute, d'une assistance sociale et d'une juriste, prend soin de ceux qui ont subi la torture puis l'exil. Depuis 15 ans, ils cheminent avec leurs patients, étrangers, exilés, demandeurs d'asile, dans l'espoir de les aider, peut-être à revivre."

Entretien avec la réalisatrice

 

OPAC Détail de noticeLes arrivants / Claudine Bories & Patrice Chagnard

"Caroline et Colette sont assistantes sociales. À longueur de journées, elles reçoivent des familles qui viennent demander l'asile en France. Chaque jour il en arrive de nouvelles - avec ou sans bagages, avec ou sans passeport, dans des charters ou dans des camions bâchés. Un matin c'est Zahra, une jeune Erythréenne enceinte de huit mois ; un autre jour, les Kanesha, une famille du Sri Lanka avec ses deux enfants ; puis ce sera les Moulou, un couple d'Erythrée et son bébé ; et encore les Wong qui arrivent tout droit de Mongolie. Dans leurs regards épuisés, on peut lire à la fois une peur immense et une détermination sans faille. Ils viennent de si loin et ils attendent tant !"

Film sélectionné par la Commission nationale d'Images en bibliothèques (2011).

Bande annonce

 

Terminus Paris / Thibault Férié

"On estime qu'ils sont près de 3000 à arriver chaque année sur le territoire français. Ce sont encore des enfants. Fuyant les guerres et la misère, laissant derrière eux leur famille, ils sont entrés en clandestinités et ont traversé seuls les frontières pour rejoindre un pays ami. L'administration les appelle MIE - Mineurs Isolés Étrangers. Si leur minorité est avérée, ils seront protégés par l'état français jusqu'à leur dix-huit ans. Jimmy arrive de Somalie, Sebanyakan du Sri Lanka et Majid d'Afghanistan. Le film suit pas à pas leur parcours et le compliqué chemin de leur reconstruction. Ce film raconte leur découverte de la France et de la liberté, leur rêve d'une vie meilleure, mais aussi leur solitude et le terrible dilemme qui les habite."

Bande annonce

 

OPAC Détail de noticeJ'habite le français / Chantal Briet

"A Paris, Majouba, Huan Xiao, Moumita, Gounda, Chonchucha et Moindze se rendent à La Maison du Bas Belleville, dans l'espoir d'apprendre ou d'améliorer leur français. Ainsi, le temps d'un premier entretien avec des formateurs, des hommes et des femmes de tous continents vont nous laisser entrevoir quelques fragments de leur histoire, et leur besoin vital d'accéder aux clés de la langue. Mais comment s'exprimer quand on ne parle pas du tout la langue, ou si peu ? Ces rencontres sont l'occasion de séquences mémorables, où le tragique avoisine le comique dans un film qui, doucement, prend la forme d'une comédie douce-amère sur notre société."

 

 

...et aussi

 

Récits d'Ellis Island / Robert Bober & Georges Perec

"De 1892 à 1924, près de seize millions d'émigrants en provenance d'Europe sont passés par Ellis Island, un îlot de quelques hectares à quelques centaines de mètres de la statue de la Liberté, sur lequel le secrétariat d'Etat américain à l'immigration avait construit un centre d'accueil."

Extrait

 

 OPAC Détail de noticeLa saga des immigrés / Edouard Mills-Affif & Anne Riegel

"Comment la télévision a-t-elle représenté les immigrés au cours des années 1960-1990 ? En s'appuyant sur de nombreuses images d'archives télévisuelles de l'INA, ce documentaire en deux parties évoque, des bidonvilles du miracle économique à "l'affaire du foulard" dans les années 1990, plus de trente ans de relations de la France avec ses immigrés et s'interroge sur le racisme de nos concitoyens."

 

 

 

Du côté de la fiction, parmi de nombreux films à s'être emparés du "sujet", mentions particulières à Hope de Boris Lojkine (pour le volet "Routes"), à L'Afrance d'Alain Gomis (pour le volet "Exils") et à Welcome de Philippe Lioret.

atlantiques

Et avec une drôle de petite perle en prime : le court-métrage Atlantiques, de Mati Diop.

 

"(...) "Au revoir, je pars mourir, ça ne se dit pas", confie sur la plage Seligne à ses amis, rescapé d'un naufrage qui le hante, mais bien décidé à repartir tant survivre au Sénégal est devenu une chose impossible. Que ce soit cet adieu à ses amis ou le récit de sa première traversée, la nuit l'enveloppe déjà. La lumière n'est plus de son monde. Elle est restée au village, sur les visages en pleurs des femmes et les tombes." (Yann Lardeau)

 

 

 

 


cg12 Médiathèque départementale
Conseil départemental de l'Aveyron
BP724
12007 Rodez Cedex
Tél : 05 65 73 72 50

Contactez-nous