Aucune notice dans le panier
Compte bibliothèque

SélectionsBT voir1 mini

Pour aiguiser votre curiosité, nous vous proposons ici des parcours thématiques, concoctés au gré des évènements et des envies du moment, pour arpenter nos collections de DVD, CD, livres, pour tous les âges et tous les goûts.

MSH abounaAncrés dans les réalités du Tchad, les films de Mahamat-Saleh Haroun ont l'art de donner à des personnages simples une dimension universelle.

Ils font le récit, sur un mode évoquant la dimension tragique du théâtre classique, et avec ce rythme paisible caractéristique du cinéaste, des faits et gestes d’hommes et de femmes aux prises avec des situations prosaïques. Ici, pas d'héroïsme, car chacun doit bien trouver une issue pour survivre. On n’oublie pas de sitôt des personnages comme Atim face à son désir de vengeance (Daratt), Adam l’ancien champion de natation victime de toutes les guerres, économiques comme armées (Un homme qui crie) ou encore Grisgris affrontant toutes les exclusions.

Sur ce socle tragique, les films de Mahamat-Saleh Haroun se font aussi la chronique attentive de l'état d'un pays qu'on ne voit jamais au cinéma, le Tchad, dont on suit les efforts pour panser les plaies d'après-guerre (Daratt), puis être sur le point de sombrer à nouveau dans la guerre civile (Un homme qui crie) et enfin c'est ce pays en reconstruction dans lequel tout le monde n'a pas sa place (Grisgris).

Rien n’est facile à N’Djamena... Oui, mais ce qu’ils prennent en charge, ces films, c’est d’abord une part d’humanité profonde commune à tous.


Grigris / 2013

MSH GrisgrisAlors que sa jambe paralysée devrait l'exclure de tout, Grigris, 25 ans, se rêve en danseur. Un défi. Mais son rêve se brise lorsque son oncle tombe gravement malade. Pour le sauver, il décide de travailler pour des trafiquants d'essence.

Bande annonce

Un entretien avec Mahamat-Saleh Haroun



Un homme qui crie / 2010

MSH Un homme qui crieTchad de nos jours. Adam, la soixantaine, ancien champion de natation est maître nageur de la piscine d'un hôtel de luxe à N'Djamena. Lors du rachat de l'hôtel par des repreneurs chinois, il doit laisser la place à son fils Abdel. Il vit très mal cette situation qu'il considère comme une déchéance sociale. Le pays est en proie à la guerre civile et les rebelles armés menacent le pouvoir. Le gouvernement, en réaction, fait appel à la population pour un "effort de guerre" exigeant d'eux argent ou enfant en âge de combattre les assaillants. Adam est ainsi harcelé par son Chef de Quartier pour sa contribution. Mais Adam n'a pas d'argent, il n'a que son fils...

Bande annonce



Daratt (Saison sèche) / 2006

MSH DarattTchad 2005. Le gouvernement a accordé l'amnistie à tous les criminels de guerre. Atim, 16 ans, reçoit un revolver des mains de son grand-père pour aller retrouver l'homme qui a tué son père. Il quitte son village et part pour la capitale, N'Djaména.

 Bande annonce

 

 

 


cg12 Médiathèque départementale
Conseil départemental de l'Aveyron
BP724
12007 Rodez Cedex
Tél : 05 65 73 72 50

Contactez-nous