Le second long métrage d'Hassen Ferhani, primé cet été au Festival de Locarno

Malika vit seule au bord de la Nationale 1 : La Transsaharienne, au milieu du désert algérien. Elle tient un restaurant minuscule dans lequel routiers, voyageurs et êtres en errance s’arrêtent pour une cigarette, un thé ou une omelette. Gardienne du néant, cette femme reçoit les récits, les drames et les rêves de certains, partage les silences des autres. Au fil des rencontres, on découvre une héroïne libre et malicieuse. Par la poésie des images et la beauté des cadres, on se laisse embarquer dans un road-movie immobile, au cœur d’une Algérie plongée entre tradition et modernité.

 OPAC Détail de notice

Un coup de coeur proposé par Ouest Aveyron Communauté