Non, il ne s’agit pas d’un roman historique même si ce titre claque et sonne le début du déclin colonial français.

Alexandre réveille les fantômes du passé en retournant à Diên Biên Phu vingt ans après la fin de la guerre. Une terre qu’il n’a jamais véritablement quittée tant ses pensées le ramènent à sa jeunesse de soldat et à son amour perdu.

La permanence du souvenir est cultivée par ses poèmes à l’absente, son attachement à Diop, soldat sénégalais résolument humain.

Marc Alexandre Oho Bambe, poète et slameur camerounais, questionne la fraternité, l’engagement, la lutte contre le colonialisme tout en convoquant les plus grands poètes. Original.

OPAC Détail de notice