Jour d’exposé en cours d’Histoire pour Livio sur le premier autodafé nazi de 1933 et éclairage particulier sur le combat de Magnus Hirschfeld. Ce médecin allemand est le premier à étudier la sexualité humaine, et à vouloir dépénaliser l’homosexualité.


Aux interstices du récit, dévoilement de l’adolescent, de son quotidien familial et amical construit sur le mensonge et la culpabilité.

Avec beaucoup de justesse, Brigitte Giraud  dépeint le courage de Livio face à ses camarades, à son professeur et malgré les perturbations extérieures.

Deux histoires, deux récits et une même progression vers l’effacement.

OPAC Détail de notice