Cette BD pourrait commencer par une surprise si la page de garde n’en révélait pas trop. Les premières pages sont donc assez drôles… quand on se rend compte qui est le personnage principal et l’humour n’est pas absent des bulles suivantes (forcément, quand on voit des gallinacées se comporter tout à fait comme des humains... et quand on se rend compte que comme les humains ils peuvent se montrer très ouverts d'esprit sur certaines choses et totalement fermés sur d'autres).


Plus loin, on comprend mieux l'ampleur du propos, les poulets représentant tour à tour parfois les opprimés, parfois les oppresseurs. Cela ressemble à notre monde où certaines victimes peuvent elles-mêmes se montrer intolérantes envers d'autres. L’auteur fait la satire de tous les comportements discriminants ainsi que de ceux qui, pour être bien vus, suivent les idées dans le vent mais avec hypocrisie pour ensuite retourner leur veste dès qu'ils se sentent menacés. C'est une BD qui met en garde contre tous les extrêmes, quels qu'ils soient, avec un dessin précis et original.

OPAC Détail de notice