Bel album, qui tant par les illustrations (de la nature dont les deux personnages principaux découvrent la richesse, du rêve fait par l’enfant qui se sent abandonné) que par le texte tout en suggestions, est une allégorie de l’amitié entre deux personnes mais aussi de sa fin, lorsque la petite fille brune joue avec un nouvel ami sans venir, comme à l’ordinaire, chercher le premier...

Ici, point de fin rose bonbon et qui ne correspond pas toujours à la réalité, selon laquelle l’amitié durerait toujours et ne se finirait jamais brutalement mais une invitation à ne pas nier sa douleur puis à la surmonter à la fin, car l’enfant qui perd son amie comprend que malgré tout, sa peine est temporaire et qu’il finira par rencontrer de nouvelles personnes et construire d’autres liens qui le rendront heureux à nouveau.

Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.