Sahar et Seifollah s’aiment à la folie, avec la folie et dans la folie.

Mais comment vivre cette passion déchirante, dès lors qu’ils sont tous deux internés dans un centre psychiatrique au Sud de Téhéran ? Qu’à cela ne tienne, le chef du centre a un projet audacieux et controversé : permettre le mariage entre patient(e)s. Les espoirs fleurissent, les yeux brillent, les couples se forment, mais rien n’est simple…

La réalisatrice, en s’immergeant plusieurs années dans le centre, se confronte elle-même à sa propre histoire, son ex-mari ayant été interné après leur séparation. Son journal intime résonne avec le quotidien de femmes et d’hommes dont la quête d’amour se heurtent aux préjugés. Tout s’imbrique.

Amour, folie, espoir, le film tisse un récit universel sur la fragilité des rapports intimes et creuse de nombreuses questions comme autant de mystères.

Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.